QUELLE EST L’ÉMOTION OU LA BLESSURE QUE JE DOIS GUÉRIR ET QUI M’EMPÊCHE D’AVANCER DANS MA VIE ?

 

Bonjour à vous, mes chères lumières,

Aujourd’hui, j’ai eu envie de faire une Analyse intuitive – et je vais d’ailleurs en faire davantage à présent car il s’agit de mon activité de base, et celle-ci me passionne – car j’en ai bien besoin moi aussi pour répondre à une question qui me tracasse depuis un certain temps. Je vous en ferai donc profiter afin d’apporter vous-mêmes l’éclairage souhaité sur votre propre situation, et obtenir ainsi des réponses et des solutions à mettre en place sous forme de plan d’action.

Alors je vous préviens, je me mets à cœur ouvert face à vous. Ce n’est pas facile mais mes Guides me font comprendre que c’est sans doute un bon moyen d’aider ceux et celles qui ont du mal à cerner ce qui coince dans leur vie. En montrant mon exemple, j’inspire les autres et leur permets d’aller chercher en eux ce qui bloque et ce qui souffre.

 

Alors voilà comment je vais procéder :

Je vais faire l’analyse moi-même, comme si je la faisais pour moi, en fait, et vous allez suivre les questions de votre côté tout en y répondant à votre tour de façon personnelle et intime. Je vous servirai donc d’exemple de A à Z. Vous comprendrez mieux comment tout cela fonctionne et ainsi vous pourrez mieux répondre aux questions tout en exprimant vos propres ressentis.

 

 

Voici l’image (ci-dessus) qui a été tirée « au hasard », par un jeu de dés. Ce sont des photos contenues dans une banque d’images que j’ai réceptionnées et conservées dans mon ordinateur. Je précise « au hasard » car, bien évidemment, le hasard n’existe pas et nous tombons toujours sur l’image qui nous correspond et nous permet de bien creuser la question.

Donc, si vous tombez dessus – peu importe à quel moment – et que le titre de l’article vous parle, c’est que cette analyse est pour vous. Cette première image est pour moi, à titre d’exemple pour vous. Vous vous en servirez pour analyser la seconde image que mes Guides choisiront pour ceux et celles qui seront amenés à faire cette analyse intuitive.

Donc, l’image 1 est pour mon exemple, l’image 2 est pour votre propre analyse.

 

Je ne ferai pas une Analyse intuitive complète – car cela prendrait trop de temps et trop d’espace –, car oui, nous pouvons approfondir très loin avec cette méthode. Tout dépend de ce qu’on est capable de ressentir et « d’entendre » à l’intérieur de soi. Et tout dépend de notre degré de satisfaction par rapport aux réponses.

De plus, je le redis encore une fois, ce type d’analyse générale ne peut être véritablement approfondie puisque vous n’êtes pas en face de moi, individuellement, et je ne peux rebondir sur vos réponses. Chacun est différent, a une situation et une problématique différentes. L’analyse et les questions se font donc en fonction de la personne et des réponses qu’elle me donne.

 

Au fur et à mesure des questions posées, ne perdez jamais en tête la question principale :

« Quelle est l’émotion ou la blessure que je dois guérir et qui m’empêche d’avancer dans ma vie ? »

Parce que vous devrez toujours interpréter vos réponses en fonction de cette question. Je vous invite à la noter de façon lisible sur une feuille de papier afin de l’avoir toujours sous les yeux.

 

 

Allez, on y va !

 

 

MON EXEMPLE

 

Question : quelle est votre impression générale en observant cette image ?

Réponse : je trouve que cette photo a quelque chose de magique et d’apaisant. Mais également d’un peu inquiétant.

 

Question : qu’est-ce qui justifie votre réponse ?

Réponse :

  1. Ce que je trouve magique, c’est le blanc de la neige et la lumière du soleil qui éclaire tout ça, renforçant l’impression mystérieuse de l’image. Ces trois petits cabanons semblent être « posés » comme par magie dans ce décor intemporel, reflétant leur ombre dans le lac ou la mer… L’ombre et la lumière qui entourent ces petits chalets les mettent deux fois plus en exergue. Donc, pour moi, ils sont comme mis en avant, précieux et significatifs.
  2. Ce qui m’apaise, c’est la neige et ce décor quasi vide. L’eau aussi a quelque chose d’apaisant pour moi, surtout lorsqu’elle est calme et lisse, comme sur cette photo.
  3. Le côté inquiétant pour moi est représenté par la partie droite de l’image qui se dégrade vers l’ombre. Vers où se dirige cette passerelle qui part des habitations ? On n’en sait rien. C’est comme si ces cabanons restaient prisonniers de l’eau et n’avaient pas d’issue… Oh là là, ça y est, je vois, j’entends et je ressens des choses…

 

Question : donnez un mot-clé qui représente cette photo.

Réponse : « ISOLEMENT ». Oui, c’est vrai, je me sens et me suis un peu isolée, ces derniers temps. Peut-être est-ce cela qui, aujourd’hui, m’empêche d’avancer dans ma vie ? Je me suis coupée des autres pour mieux m’occuper de mes créations. Cependant, je sais aussi que mon activité de guidance ne peut se développer que par le contact humain, par le « bouche à oreille », et par cette chaîne Youtube que je tarde à mettre en place. Je ressens effectivement que quelque chose me retient, me fait stagner et m’empêche d’aller pleinement vers ma réussite. Une peur, sans doute…

 

Question : qu’est-ce qui, dans l’image, vous interpelle particulièrement ?

Réponse : et bien je remarque que la gauche de celle-ci est irradiée de lumière tandis que la droite est plongée dans la pénombre. La gauche, c’est le passé, la droite l’avenir. Cela me paraît étrange parce que, en ce qui me concerne, mon passé n’est pas très joyeux, loin de là. J’ai de très mauvais souvenirs. Alors que je vois l’avenir beaucoup plus prometteur, justement. Pour moi, je veux dire. Parce que j’y crois, parce que je le veux et parce que je sais que j’en ai le pouvoir et la force. Mais alors, qu’est-ce que cela signifie pour moi ? Je ne comprends pas…

 

Je vais creuser…

 

Question : y a-t-il autre chose dans l’image qui vous inquiète, vous plonge dans la confusion, vous repousse ?

Réponse : et bien oui, l’eau sombre sur la droite. Et le fait que, plus je regarde ces trois petits cabanons, plus je ressens un sentiment d’isolement et de vide. C’est étrange car, à présent je n’ai plus la même impression qu’au départ : cette « magie » se transforme presque en angoisse de me trouver au milieu de nulle part, seule, sans végétation autour, sans personne autour, sans vie, quoi. Wouah, étrange impression…

L’eau représente les émotions et, cette eau sombre dans la photo, ce sont mes émotions négatives, celles qui sont enfouies en moi et que, certainement, je ne veux pas voir parce qu’elles me demanderaient beaucoup d’efforts pour en sortir, ou encore parce qu’elles me mettraient face à des choses douloureuses. De quoi s’agit-il exactement ?

Vous voyez, par exemple, je ne me verrais pas du tout plonger dans cette eau. Ça m’angoisse à un point, vous ne vous imaginez même pas. J’adore l’eau, pourtant, mais il y a des « eaux » dans lesquelles je ne m’aventurerai pas. Les profondeurs de l’océan, des lacs sombres, des eaux où je ne peux percevoir le fond. Intéressant, non ? Symboliquement, ça veut dire qu’il y a des peurs viscérales en moi qui me paralysent, des ombres, des lieux inexplorés où je rechigne à aller. Comme tout le monde, je crois.

Mais là, ça veut aussi dire autre chose : tout ce que je ne peux maîtriser me fait peur. Mais oui, mon Dieu, il s’agit de cela, je le vois à présent comme une évidence ! L’inconnu m’attire mais me fait peur également. Dès que quelque chose m’échappe, sort de mon contrôle, je panique. Bah oui, c’est tellement plus rassurant d’avoir des repères, une sécurité (en plus j’ai un sérieux sentiment d’insécurité depuis mon enfance dont j’ai du mal à sortir).

J’ai pourtant déjà fait l’expérience de sortir de ma zone de confort à certains moments de ma vie, et le résultat a été plus que satisfaisant. Mais j’y reviens toujours, comme une petite rengaine dans ma tête qui, même si elle s’estompe avec le temps, persiste malgré tout à me coller à la peau…

 

Question : quelle est l’émotion ou la blessure qui m’empêche d’avancer dans ma vie ?

Réponse : et bien là, je crois que c’est clair pour moi. Il s’agit de ce sentiment d’insécurité. Oui, je rêve pourtant d’une toute nouvelle vie, je rêve de repartir à zéro pour aller vers plus de joie, d’épanouissement, d’abondance, d’Amour, de réussite, etc., tout en sachant que tout ceci, c’est moi qui peux me l’attirer dans mon expérience en mettant en place ce qu’il convient. Je le sais. Mais j’ai peur de le faire parce que cela m’oblige à sortir de ma zone de sécurité. Là, je parle de mon activité professionnelle. Mes Guides m’ont dit que de grandes et belles choses m’attendaient lorsque j’aurai repris confiance en moi par rapport à ce domaine précisément, mais j’ai du mal à faire le pas, je n’ose pas aller vers « ces choses », compte-tenu de ces blessures d’insécurité, de dévalorisation et de manque de confiance en moi qui se sont créées dans mon enfance et me poursuivent depuis. J’ai été jugée si souvent de façon négative que je peine à me débarrasser du regard des autres. Même si j’ai énormément avancé sur ce point, il reste des résidus qui me freinent. Et d’ailleurs, je crois qu’il s’agit des derniers pas à franchir avant ma libération et mon envol définitif ! Je le sens. Je sens qu’il ne suffit pas de grand-chose, mais un vieux schéma comportemental résiste en moi.

Ok…

 

Question : aimeriez-vous parler d’un autre élément qui vous interpelle dans l’image ?

Réponse : oui, les trois cabanons. C’est vrai qu’il y a quelque chose d’un peu inquiétant à les voir posés dans la photo comme s’ils y avaient été collés. Tout est blanc et brumeux derrière eux. On ne voit pas l’horizon. Comme s’il n’y avait pas d’avenir…

 

Question : pas d’avenir pour qui, pour quoi ?

Réponse : bonne question. Pour moi, sans doute… Une partie de moi se sent bloquée. J’entrevois pourtant parfaitement l’avenir dans ma vie, le visualise à merveille et avec beaucoup de joie, mais suis incapable de poser un acte en ce sens. Pourquoi ? C’est ça que j’aimerais comprendre, éclaircir, décoder.

Je regarde à nouveau ces cabanons et… Wouah, ça y est, des réponses viennent ! Ils sont 3. Chiffre de la communication, des relations, des échanges et du commerce en Numérologie. De plus, ces habitations sont en bois ; symbole de chaleur. Effectivement, j’ai toujours eu beaucoup de mal à vendre mon activité aux autres. Ce n’est pas quelque chose de naturel pour moi. Et voyez les toits de ces chalets : ils sont couverts de neige, de froid. Les échanges, les relations avec les autres ne sont pas très ouverts puisque je me suis isolée ! Logique. Et oui, l’image est plus que parlante pour moi. Je dois aller vers les autres, renouer des contacts et oser enclencher un « bouche à oreille » pour faire circuler l’information. Je le sais, mais, au vu des actes que j’ai déjà posés en ce sens et qui n’ont pas été concluants, j’hésite de nouveau. C’est bien ça, le problème. Je suis restée sur un échec et j’ai du mal à sortir de cette image. Peut-être faut-il que je m’y prenne différemment… que j’essaie à nouveau avec un autre état d’esprit, d’autres pistes ?

En fait, j’aimerais beaucoup collaborer avec d’autres personnes, d’autres passionnés. Ce serait sans doute plus facile pour moi de faire partie d’une équipe, d’une « famille » où chacun aurait ses propres capacités, sa propre expertise et dans laquelle je me sentirais encouragée, valorisée, aidée et soutenue. Seule, je n’en ai plus envie. Je rêve de faire partie d’un groupe de personnes qui veulent avancer vers un but commun, apporter leur pierre à l’édifice d’un beau projet. Je pense que ce serait pour moi une façon de retrouver ma force, mon courage et ma combativité et de les mettre au service des autres. J’ai été seule toute ma vie – je me suis « sentie » seule toute ma vie – et aujourd’hui je veux aller vers ce collectif. Oui, une forme d’association, avec des partenaires, des collaborateurs expérimentés avec qui je pourrais partager mon savoir, mes expériences et mes richesses intérieures… Je rêve de rencontrer ma Famille d’Âmes, en fait. Et je sens que cela va être le cas lorsque j’aurai posé la première pierre, la « bonne », celle qui me dirigera dans la bonne direction, vers ma mission divine de vie. Mes Guides me l’ont fait comprendre, en tout cas. C’est ce qu’il va se produire une fois que j’aurai fait le premier pas et que j’accepterai de sortir définitivement de ma zone de confort. C’est une sacrée épreuve pour moi !

Mais bon, en tout cas, j’ai une réponse : ce qui me permettrait de me sortir de ma stagnation, c’est bien initier le mouvement, le changement dans mon activité de guidance.

J’ai donc répondu à la question : « l’émotion ou la blessure que je dois guérir est ce sentiment d’insécurité.

 

On va essayer d’approfondir un peu pour obtenir d’autres clés…

 

Question : y a-t-il dans l’image un ou d’autres éléments dont vous aimeriez parler ?

Réponse : oui, la banquise enneigée, juste devant l’étendue d’eau. On dirait des oiseaux, des colombes ou des Êtres angéliques qui déploient leurs ailes protectrices devant le paysage… De plus ils portent des « antennes » ; représentées par des petites brindilles, en bas à droite de l’image…

J’entends que mes Guides me protègent et que, de toute façon, je ne suis jamais seule, que je peux compter sur leur soutien, leur protection et leur demander de l’aide. Je n’ai donc aucune raison de me sentir insécure. Mon équipe de lumière est là, je suis connectée à elle, et elle veille sur moi.

Donc, je peux sortir de ma zone de confort pour poser des actes vers ma vie professionnelle en toute tranquillité.

Ça, je le sais, mais ce n’est pas si facile…

 

Voilà, j’ai les réponses à ma question. Pour sortir de ce sentiment d’insécurité, je dois poser des actes qui renforceront cette confiance que j’ai du mal à entretenir au niveau professionnel. Maintenant, il va falloir élaborer un plan pour atteindre mon objectif.

 

Je dois multiplier les possibilités :

  • Créer ma chaîne Youtube
  • Entretenir le « bouche à oreille » autour de moi
  • Créer une prière d’intention pour consolider ma foi et attirer des résultats dans mon expérience

 

Pour le moment je n’arrive pas à entrevoir autre chose mais ce sont des pistes de départ. Je m’aperçois également que je ne prends aucun plaisir à entreprendre ces démarches pour « vendre » mon activité. C’est fou mais je déteste ça, en fait, et je ne suis pas du tout à l’aise avec cette idée. Ce que j’aimerais, c’est pratiquer mon activité sans me soucier du reste. Je rechigne à être une chef d’entreprise parce que la grande majorité du temps est utilisée pour les démarches, la paperasse, la recherche de clients, la gestion, la comptabilité, le marketing, etc. Tout ce que je déteste et qui m’oblige à utiliser presque tout mon temps et mon énergie pour des « choses » qui m’ennuient littéralement. Vous voyez un peu le dilemme ?

 

Allez, on va conclure avec une dernière question :

 

Question : qu’est-ce qui m’attire positivement dans l’image ?

Réponse : cette lumière éclatante sur la gauche. J’ai envie de m’y engouffrer corps et Âme ! Elle m’attire, elle m’appelle. J’ai envie de me baigner de lumière !

Bon, je crois que là aussi c’est clair. Ces temps-ci, j’ai un peu de mal à méditer, à prier et à concrétiser des choses à l’extérieur tant je suis absorbée par mes projets créatifs. Je suis en mode « Yin », pas en mode « Yang ».

Le problème, c’est que je ne fais que créer, concevoir. Je ne concrétise rien de probant pour sortir de ma bulle et aller vers le monde pour proposer ou « vendre » mes projets (je déteste ce terme).

Et, bien évidemment, de ce fait, je ne peux obtenir aucun résultat, on est bien d’accord.

J’ai vraiment un cap à passer, là.

 

Donc, cette lumière dans l’image représente ma délivrance, mon salut.

Je dois sortir de l’ombre pour aller vers la lumière, c’est-à-dire m’exposer, me mettre en avant, être visible, me montrer, contacter des personnes, me manifester et faire connaître mon activité.

On est bien d’accord !

 

La prochaine question à traiter en profondeur pourrait être celle-ci : « Comment guérir de mon sentiment d’insécurité ? »

Peut-être que je vais la développer, après tout, si cela peut vous aider de votre côté. Je vais y songer…

 

 

Allez, à votre tour !

Reprenez le même questionnaire et plongez-vous dans l’image que mes Guides ont choisi spécialement pour vous :

 

 

Suivez le même trajet que moi et répondez aux questions avec le plus d’honnêteté possible.

Puis dressez une liste d’actions à mettre en place.

 

 

Je vous embrasse tendrement,

Nathalie

 

 

Nathalie Fargin

Conseillère en psychothérapie, en développement personnel et en spiritualité

Capacités de clairsentience et de clairaudience

http://www.imageetguidance.com

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s