QU’EST-CE QUE LE « CONTRÔLE » ?

controls-1853330_1920

Il n’y a rien de mal en soi à vouloir tout contrôler, tout gérer, tout organiser pour que tout soit parfaitement opérationnel et qu’au moindre dérapage la possibilité de réparer les dégâts soit toujours possible.

C’est une preuve de maturité et de responsabilité personnelle qui honorent ces personnes dont l’instinct immédiat est la « protection » et la « survie ».

Mais de quoi se protègent-elles en réalité ?

Le besoin de se sentir en sécurité est primordial pour ces personnes. Le besoin de tout sécuriser autour d’elle, d’ailleurs. Tout doit être passé au peigne fin. Rien ne doit être laissé au hasard.

Oui, ces personnes sont de parfaits gestionnaires. Mais est-ce que cela les sert vraiment, est-ce que cela leur permet réellement de vivre mieux ?

Nous voyons bien sûr tous ces agents de la sûreté et de la sécurité publique – policiers, gendarmes, vigils, etc. –, ces militaires qui assurent la protection du pays et des citoyens, ces secouristes qui, eux non plus, ne peuvent se permettre de laisser quoi que ce soit au hasard assumer parfaitement ce rôle de « contrôlant/gestionnaire » en toute occasion ; au sein de leur métier mais également en dehors de celui-ci. Tous ces « protecteurs, sauveteurs, gardiens, défenseurs » font un travail remarquable en ce sens.

Mais les avez-vous bien observés ?

Avez-vous remarqué leur rigidité de caractère, l’armure qui les entoure telle une invitation à garder vos distances et le verrou qui entrave l’expression de leurs sentiments et de leurs émotions ?

Pourquoi ces personnes se comportent-elles ainsi ?

Parce qu’elles se sentent obligées d’être « impeccables », d’être à la hauteur de toutes situations. L’échec ne leur est pas permis. Pour tous ces métiers où l’on protège, où l’on sauve, où l’on soigne les autres, cette attitude est normale et impérative, même.

Mais pour les autres ? (Quoi qu’on ne choisisse jamais son métier par hasard, du reste).

Pourquoi toutes ces personnes qui ne s’autorisent aucune erreur pensent devoir endosser le rôle du « colmateur », du « responsable », du « pilier » en toutes circonstances ?

L’une des raisons est qu’elles sont généreuses et ont un grand désir de bien faire les choses pour les autres, de les servir et de les protéger. Leur cœur est plein d’amour. Mais ces personnes ont aussi un grand besoin de reconnaissance. Parce qu’elles ne s‘aiment pas suffisamment. Parce qu’elles ne se font pas suffisamment confiance.

Alors elles contrôlent afin de pallier à leur manque d’assurance, leur manque de confiance en la Vie.

Lorsqu’on se montre contrôlant, l’on veut paraître fort. La maîtrise est le signe d’une grande force, d’une grande intelligence et d’une grande sagesse. En se montrant maître de toute situation, on envoie aux autres le signe que nous n’avons aucune faille, aucune faiblesse ; même si l’on sait que c’est faux.

Les personnes qui veulent paraître fortes présentent au contraire une profonde vulnérabilité : le manque d’amour pour elles-mêmes.

Quelqu’un qui a confiance en lui-même et qui respecte les besoins de son Âme est une personne qui sait s’aimer à sa juste valeur.

Cette personne n’a pas besoin de le prouver à quiconque. Et c’est pour cela qu’elle est capable de lâcher prise et de s’en remettre à la Vie, au Destin, au Divin, à la puissance et à la justesse de son Âme.

Elle a et elle fait confiance.

Elle sait que, quoi qu’il arrive, l’Univers la poussera toujours vers le bon chemin, les bonnes expériences, les bonnes personnes, les situations qui lui permettront de grandir et de s’accomplir.

Une telle personne est une personne qui a une grande force, une grande maîtrise d’elle-même. Parce qu’elle se laisse porter par le flux de la Vie. Elle sait s’adapter à toutes situations, toutes personnes, elle accepte dans la paix, la compréhension et la gratitude de ce qui s’offre à elle. Jamais elle ne s’opposera à ce qui EST. Elle l’accueillera avec Amour et, si ces « choses » lui semblent difficiles et douloureuses, elle comprendra avec sagesse que quelque chose en elle résiste et a besoin d’être guérie.

Le contrôle n’est rien d’autre que cela : résister à la Vie.

Il est synonyme de peur, de limite, de frustration et de manque de créativité.

Votre Âme ne peut s’expanser en de telles circonstances. Si vous retenez l’énergie de la Vie, vous serez toujours sous l’emprise de votre ego.

Vous qui cherchez à tout gérer en permanence, questionnez-vous sur votre capacité à accepter, accueillir le flux vital autour de vous. Les choses n’arrivent jamais par hasard. Si une situation bloque c’est qu’il existe à l’intérieur de vous une résistance à la Vie, cette vie-même qui cherche à se frayer un chemin en vous et autour de vous.

Pourquoi vouloir que les choses, les personnes et la Vie aillent dans votre sens ? Pourquoi forcer le courant naturel de la rivière à suivre une autre direction ?

C’est tout simplement impossible.

C’est à vous de vous adapter à la Nature, à la Vie, à l’Énergie qui vous entoure.

En lâchant prise sur l’inconnu, l’imprévu, vous vous permettez de vivre avec beaucoup plus de légèreté, de grâce, de fantaisie, de joie et de liberté. Vous ouvrez la porte aux merveilleuses surprises que le Divin vous réserve.

Soyez libres ! Lâchez les chaînes qui vous retiennent ! Permettez à la Vie de vous enfanter, de vous guider, de vous surprendre et d’ouvrir d’autres perspectives dans votre Âme !

Si vous vous attendez toujours à tout, si vous prévoyez toujours tout, comment voulez-vous être émerveillé ?

L’émerveillement arrive toujours par surprise. Et votre réaction, à l’image des enfants, sera une ode de joie et de plaisir sans pareils !

Ne souhaitez-vous pas vivre ces instants de bonheur ? Êtes-vous tant attachés à votre prison ?

Comment voir la beauté autour de vous si vous êtes toujours coincés dans votre armure, si vous portez toujours un fardeau, un sac rempli de tous les outils, toutes les solutions, toutes les protections qui vont venir soulager votre inquiétude et votre conscience ?

Et vous, messieurs, mesdames qui imposez votre point de vue aux autres, votre façon de vivre ou de faire en ne laissant aucune liberté à la différence, que cherchez-vous à prouver ? La puissance et la grandeur de votre force, de votre intelligence et de votre sagesse ?

Tout le monde a des failles.

Et en ne reconnaissant pas les vôtres, vous bloquez la liberté d’expression de ceux qui vous entourent, les mettez face à leurs propres faiblesses ou incapacités au lieu de leur faire prendre conscience de leur beauté, de leur force, de leur intelligence et de leur sagesse qui sont uniques !

Laissez le courant suivre le souffle que la Vie lui impose et permettez aux autres de faire résonner leur propre voix, suivre leur propre rythme et leur propre vibration. Permettez cette belle symphonie universelle en osant goûter à toutes les couleurs du monde !

C’est le prix de votre propre liberté.

DEVENEZ UN ROSEAU ARC-EN-CIEL !

Avec tout mon Amour,

Nathalie

Nathalie Fargin

Conseillère en développement spirituel, personnel et en psychothérapie

Clairsentience et clairaudience sur tirages de cartes

http://www.imageetguidance.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s