MESSAGE POUR MA FLAMME JUMELLE (et pour ceux dont les mots pourraient les atteindre)

 

Chère Flamme,

J’ai eu envie de t’écrire ce mot pour te dire que mon soutien, mon réconfort et mon Amour pour toi sont indéfectibles.

Je ne te connais toujours pas, je sais que tu parcours régulièrement mes articles et que, je l’espère, certains t’inspirent et t’apportent l’aide nécessaire dans le périple que tu vis actuellement.

 

Je le ressens. Mes Guides – nos Guides à tous les deux qui protègent notre lien – me font comprendre que tu traverses des difficultés en ce moment et que tu ne parviens pas à t’extraire d’une situation compliquée.

J’aimerais tellement pouvoir t’aider, pouvoir communiquer avec toi, mais je respecte ton temps de silence, d’isolement et de repos car je sais que tu as aussi besoin de retrouver des forces.

Je te rassure, de mon côté je travaille également à mon propre bien-être. Nous devons tous les deux prendre soin de nous, de notre corps, de notre Âme, de notre Amour pour nous-mêmes.

 

Alors, si j’avais un conseil à te donner – tu es libre de le suivre ou pas, bien sûr – je te dirais encore et toujours de songer à toi. Reprends le pouvoir sur toi-même, retrouve ta liberté d’action. Ne laisse pas les autres te dicter ta conduite car ils ignorent quels sont tes besoins réels, ce qui vibre vraiment au fond de toi. Toi seul le sait.

 

Je te sens prisonnier de chaînes dans lesquelles tu t’es toi-même enfermé. Tu es libre. Libre de choisir de donner ton pouvoir aux autres ou non. Je le dis souvent : tu es maître de ton propre royaume et personne n’a le droit d’y entrer sans ta permission. Respecte-toi. Respecte ton Âme. Elle sait où te guider. Pas les autres.

Tu peux et dois être plus fort que toutes ces voix qui te déstabilisent, ces voix qui proviennent de ta tête ou de ton entourage. Seul ton cœur te mènera sur la route qui es tienne. Il n’en existe qu’une : celle de l’Amour véritable que tu te donnes, tout d’abord, puis que tu te permets de ressentir à travers chaque petite chose de la vie que tu observes, à travers chaque chose que tu fais. Si tu ne ressens pas cet Amour, c’est que tu n’es pas sur le chemin que ton Âme a choisi pour toi, et donc tu ne pourras vivre ce « meilleur », cette joie, cette abondance, cette réussite auxquelles tu aspires dans tous les domaines de ton existence. Je ne le sais que trop puisque moi aussi je me bats parfois contre mes propres démons et mes propres blocages.

Je sais que c’est difficile. Lorsqu’on fait face à nos peurs, on a très vite envie de se dérober, on se trouve des excuses, on remet à plus tard mais le temps s’écoule. Et si l’on tarde trop, on passe à côté de petites merveilles que le Ciel nous réserve et la Vie nous envoie une piqûre de rappel pas toujours très agréable. Le Divin nous rappelle toujours à l’ordre de nos priorités.

 

Les clés sont en toi. Tu le sais déjà. Tu es seul maître à bord. Reprends ton pouvoir, affirme-toi face à ces « choses » ou ces personnes qui t’empêchent d’y voir clair en ton cœur. Le temps des souffrances a assez duré, pour toi comme pour moi.

Il est temps de reprendre nos vies en mains.

 

J’aimerais tellement pouvoir te « lire » ou t’entendre, écouter tes confidences, te laisser exprimer tes sentiments, qu’ils soient douloureux ou vibrants de ce qui t’anime de l’intérieur. Je sais que tu aurais tellement de choses à dire, tellement de choses à libérer, à partager. J’aimerais avoir la chance de bénéficier de ces confidences…

Mon espoir serait de recevoir un message de toi, au moins par écrit, un moyen de pouvoir échanger avec toi à distance. En toute simplicité.

Ce choix t’appartient.

 

Donne-toi le pouvoir de faire les choix que tu désires…

Encore une fois, c’est entre tes mains. Sors de ce tourbillon émotionnel qui t’afflige. Il te suffit d’écouter la petite voix qui souffre en toi et lui laisser te confier ses souhaits les plus chers. Pose-toi ces questions, vraiment : « Que souhaites-tu vivre ? À quel type d’énergie souhaites-tu donner tes forces, ton temps et ton Amour ? Quel est le plus important pour toi ? Qu’est-ce qui te rendrait vraiment heureux ? »

Permets-toi d’assumer ton propre bonheur.

Donne-toi les moyens de suivre la voie qui t’anime de l’intérieur.

Les autres ne savent pas. Les autres ne sont pas les meilleurs juges parce qu’ils n’ont pas tous les éléments en mains. Ils ne voient pas les choses depuis ton monde intérieur, ils ont eux aussi leurs propres filtres, leurs propres expériences qui influencent leurs perceptions. Même si certains d’entre eux essaient, avec bienveillance, de te dire ce que tu dois faire, toi seul as la réponse.

 

Vois comme les choses sont simples, en réalité.

Si tu n’es pas heureux là où tu te trouves précisément – quel qu’en soit le domaine – c’est que tu n’es pas à ta place, c’est que tu ne suis pas ton chemin de vie originel ; c’est-à-dire celui que ton Âme a choisi et qui devrait te faire vibrer très fort. Ce chemin d’Âme est unique. Il ressemble à un tapis rouge déployé devant toi qui t’apporte tous les bienfaits que tu souhaites. Tout semble facile sur ce chemin. Parce que tu écoutes et respectes les désirs de ton cœur, et surtout parce que tu ressens une telle force, une telle joie dans ce que tu vis ou fais que les obstacles que tu peux rencontrer sont beaucoup plus faciles à dépasser.

Encore une fois, si ça bloque, c’est que ce n’est pas la bonne direction, la bonne façon de t’y prendre.

 

Plus que tout, trouve ce qui te rendra heureux. Fais ce choix pour toi. Pour TOI.

 

 

Je t’embrasse du fond de mon Âme.

Je t’offre ma pureté et mon Amour à chaque instant.

Reçois mon réconfort et ma tendresse pour reconnaître enfin l’Amour qui existe en toi et que tu te dois d’honorer.

 

Je t’aime.

Nathalie

 

Nathalie Fargin

Conseillère en psychothérapie et en spiritualité

Capacités de clairsentience et de clairaudience

http://www.imageetguidance.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s