CONFIDENCE : « Et si l’on parlait de nos points faibles ? »

 

Parler de vos peurs, de vos blessures, de vos handicaps, de vos doutes et de vos résistances revient tout simplement à les reconnaître, à mieux les comprendre.

Si vous ne prenez pas réellement conscience de vos points faibles, vous les laissez se dégrader comme un champ en friche qui n’offre plus aucune possibilité de redevenir un jour fertile, et vous gaspillez beaucoup d’espace et d’énergie à l’intérieur de vous.

C’est dommage…

Prendre soin de votre part d’ombres est un devoir envers vous-même.

Alors oui, je sais, ce n’est pas toujours agréable de mettre les mains dans le goudron, mais un jour cette mélasse noire et collante pourrait vous engloutir tout entier, si vous n’y prenez gare.

 

En toute honnêteté, le domaine professionnel représente mon plus grand point faible.

Je me suis cherchée toute ma vie sans savoir ce pourquoi j’étais faite, et aujourd’hui que je « sais » qui je suis vraiment et quelle est ma mission divine de vie, tout le manque de confiance, la dévalorisation qui se sont développées dans le cadre de mon passé familial me sont revenues en pleine figure au moment de mettre en pratique les premiers pas vers ma propre réalisation matérielle. Je n’ai pas été aidée sur ce point-là, c’est le moins qu’on puisse dire.

Aujourd’hui, j’ai donc beaucoup de mal à devenir une « entrepreneuse » indépendante et accomplie, même si mon activité me passionne.

« Aller chercher le client », gérer ma visibilité pour me faire connaître, travailler sur le marketing sont des choses qui me rebutent totalement. Et malheureusement, j’ai bien du mal à atteindre ma réussite. La procrastination ne m’y aidant pas, par peur de l’échec, du regard des autres ou peut-être à cause de mon sentiment d’illégitimité par rapport à mon activité un peu particulière, j’en reviens à drainer plus d’idées, d’inspirations, de visions géniales et innovantes que de réels investissements sur le plan purement matériel.

Une rêveuse, quoi…

 

J’appartiens à la famille d’Âmes des « Alchimistes-Fées ».

Je suis une artiste, une créative, une passionnée, une faiseuse de merveilles. Je suis une guérisseuse dans l’Âme et c’est par ma vibration que mes mots, mes idées, mes ressentis, ma présence, mon « toucher », mes richesses, mes connaissances et mon savoir spirituel agissent. Je me suis incarnée pour transformer la matière. Pour l’illuminer !

J’ai un grand besoin de partager ce que je suis, ce que je fais, ce que je ressens sans devoir « réfléchir » à la manière de présenter les choses. Non, je veux donner d’un bloc mon énergie et mes visions sans me soucier d’un certain cadre à respecter pour atteindre mes objectifs.

Concrétiser mes projets pour les mettre au service des autres, « agir » vers l’objectif souhaité sont un vrai challenge pour moi. Je ne suis pas faite de ce bois-là, à mon grand dam. Mon énergie est plus subtile, plus spirituelle, plus sensible, plus légère… et moins ancrée, forcément.

Toute ma vie, j’ai eu beaucoup de mal à garder les pieds sur terre ; ça, c’est mon côté « fée ». Les fées sont immatérielles, lumineuses, intemporelles et célestes, portées sur le jeu et le rire tant et si bien que leur cœur d’enfant n’a cure de toutes ces histoires rationnelles qui limitent considérablement leur expression. Elles ne souhaitent que s’amuser, voler, danser, prendre du plaisir et offrir au monde leur beauté et leur magie.

Et pourtant… La réalité humaine est si instructive, si passionnante, si bouleversante ! Elle permet de se dépasser réellement, de découvrir des parties de soi inexplorées, mystérieuses, douloureuses qui amènent à comprendre et à expérimenter les plus belles facettes de l’Amour !

 

Voilà pourquoi j’ai tant d’admiration pour les Guerriers.

Par un acte pur d’Amour, ils sont prêts à sacrifier ce qu’ils ont de plus précieux pour préserver des vies humaines, pour protéger la Vie au sens large du terme. Ils la respectent, la savent précieuse parce qu’à chaque instant ils sont conscients qu’elle peut leur échapper. Ils sont l’essence-même de ce service désintéressé et inconditionnel symbolisé par l’Amour.

Et puis leur belle énergie « Yang », puissante, physique, structurée, solide, enracinée et toujours active les porte naturellement à adopter une stratégie pour atteindre leur objectif.

Ils sont l’exemple même qui manquait à ma structure. Les pièces manquantes du grand puzzle de ma vie.

 

Depuis quelques temps, je me suis mise à les observer, à les étudier. J’ai cherché à comprendre qui ils étaient vraiment parce que mon Âme, mon énergie me poussaient à incarner ces qualités guerrières et masculines qui me fascinent tant. Oui, moi la fée qui peine à mettre un pied en terre, malgré mon grand amour pour la Nature, j’aimerais ressentir ce feu combattif, ce courage et cette détermination, cette force rustique si physiquement présente et me propulser vers l’avant, OSER me lancer comme la flèche ou la balle qui cherche à atteindre sa cible !

Lorsque je les vois investir leur rôle, concentrés comme jamais dans l’instant présent, tout mon Être vibre avec eux. Je partage ce moment unique et précieux qui les ramène à la réalité physique. Précisément dans leur corps. J’arrive presque à sentir pulser leurs veines !

Comme je les aime… Comme je les envie… Sans doute parce qu’ils me complètent. Sans doute parce que c’est à moi d’incarner ces valeurs et ces qualités masculines pour atteindre ma propre complétude ! Ma partie « Yang » à moi.

 

Nous nous sommes tous incarnés pour vivre une existence dans la matière. Et moi, petite fée de lumière aux rêves enchantés et bien, mon corps a été un vrai défi tout au long de ma vie. Je l’ai longtemps renié, ce corps. Je me sentais si limitée, si lourde, si lente dans cette matière dense et douloureuse que je m’échappais régulièrement dans les hautes sphères de mon imaginaire, là où les anges et les étoiles berçaient mes pensées, mes visions et ma si riche et si précieuse créativité !

Aujourd’hui, je cherche à prendre soin de ce corps, à le valoriser, l’aimer, le cultiver, l’activer comme une vraie terrienne…

Je cherche tout simplement à faire descendre la lumière du Divin dans la matière ! Et j’ai enfin compris que c’était par mon corps que j’allais pouvoir donner vie à cette mission.

 

Merci à ces hommes et à ces femmes qui m’ont permis d’en prendre conscience. Que ce soient des guerriers, des sportifs, des femmes et des hommes d’action, des gens concrets, rationnels qui, par leur corps, leurs mouvements, leur combativité, leur vision réaliste et pragmatique savent donner de l’intensité à l’instant présent, ils m’ont inspiré, montré ce que signifiait « être vivant dans un corps humain ».

Par leur exemple, j’ai appris à savourer la force et la jouissance d’être dans un corps physique. Et d’en prendre aujourd’hui du plaisir.

 

 

Si, comme moi, vous avez pris conscience de l’une de vos faiblesses et souhaitez la transformer vers une énergie porteuse et pleine de promesses, tournez-vous vers ces personnes qui incarnent ce qui vous manque et apprenez ! Enrichissez-vous de leurs talents, cherchez à communiquer avec elles, entrez dans leur univers et ressentez-les au plus profond de vous-même ! Ce sont vos enseignants. Vos coachs, vos guides, vos inspirateurs.

Un point faible, c’est une porte ouverte vers la possibilité d’un beau partage. Mais c’est aussi un passage vers une plus belle connaissance de soi-même. Une prise de conscience salutaire qui vous poussera à vous dépasser, à atteindre un stade et une vibration bien plus élevés.

Reconnaissez-vous comme la pièce manquante de ce grand puzzle humain qui, grâce à vos propres richesses, s’illuminera d’une couleur unique, d’une forme unique pour s’élargir encore et encore jusqu’aux portes du Divin !

Ne demeurez pas figés dans l’expression de ce corps humain. Utilisez-le pour répandre la belle lumière de votre Âme. Vous n’êtes pas destinés à vous installer dans la 3e dimension. Ce n’est qu’un passage. Une étape qui vous portera bien plus loin…

Vous retournerez dans le grand Foyer de lumière qui vous attend comme un lieu béni et familier, rempli d’Amour, de joie et de chaleur, pour vous porter vers d’autres voyages, d’autres explorations, d’autres expériences toujours plus enrichissantes !

 

Mais aujourd’hui que vous vous trouvez encore dans la matière, profitez de ce temps d’apprentissage pour comprendre quel est le fruit de votre évolution. Pour identifier non pas ce qui vous manque, mais ce dont vous devez vous débarrasser. Vous êtes parfaits dans l’expression de votre lumière. C’est dans vos ombres qu’une altération a lieu, qu’une prise de conscience et qu’une transmutation sont nécessaires. Ces « bémols » et ces « dièses » nés de votre personnalité appauvrissent l’éclat et l’étincelle de votre Âme. Acceptez de les regarder en face !

Ne les reniez pas. Ne les ignorez plus.

Une ombre est un point d’accès vers plus de lumière, en vous, et autour de vous. Et c’est le seul moyen d’effacer les blessures de votre passé cachées dans le cœur de votre enfant intérieur !

Prenez soin de lui. Il vous le réclame. Voyez ses petits bras qui se tendent vers vous pour vous demander de l’amour, du réconfort, votre protection. Pour vous donner la clé de votre propre guérison.

Soyez enfin Lumière dans un corps d’homme ou de femme.

Ne luttez plus contre votre Âme qui tente désespérément de prendre la place qui lui revient de droit !

 

Aimez-vous.

Choyez-vous.

Choisissez-vous.

 

 

Que la Lumière divine vous enveloppe de sa Sagesse et de son Amour !

 

Je vous aime.

 

 

Tendrement,

Nathalie

 

Nathalie Fargin

Conseillère en psychothérapie et en spiritualité

Capacités de clairsentience et de clairaudience

http://www.imageetguidance.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s