LA CHANCE EST-ELLE UNE QUESTION DE HASARD, DE PROTECTION, DE SYNCHRONICITÉ, DE VIBRATION 

 

« Oh, moi je ne trouve jamais de trèfle à quatre feuilles ! Je n’ai pas la main chanceuse ! »

 

JE N’AI PAS LA MAIN CHANCEUSE.

Au même titre que « Je n’ai jamais de chance », « Je m’attire toujours des problèmes », « Les belles surprises, c’est toujours pour les autres », vous n’imaginez pas l’impact qu’une telle phrase peut avoir sur vous et votre vie.

 

Qu’est-ce que la chance, réellement ?

Croyez-vous que certains ont le droit d’en bénéficier et pas d’autres ? Et pour quelle raison, d’après vous ?

Pour ceux qui croient encore au hasard, je vais vous décevoir : RIEN N’ARRIVE PAR HASARD.

Tout ce que vous vivez dans votre réalité, tout ce que vous attirez dans votre expérience est le fruit de votre propre création (Lire l’article « LE POUVOIR CRÉATEUR : notre potentiel divin »).

Si trouver des trèfles à quatre feuilles n’est pas un pur hasard, alors comment l’expliquer ?

C’est tout simple. Chacun de nous génère des vibrations à longueur de journée : des pensées, des paroles, des sentiments, des émotions, des comportements physiques. Tout ceci étant de l’énergie, vous mobilisez donc toutes ces formes vivantes autour de vous sans même en être conscient, et façonnez ainsi votre réalité matérielle.

La « trouvaille » du trèfle n’est que le résultat – parmi d’autres – de votre comportement positif, optimiste dans la vie. Le simple fait de générer régulièrement des belles vibrations de joie, d’amour, de légèreté et d’esprit constructif va créer une forme de « protection » contre certaines situations négatives, des personnes toxiques ou des événements malheureux, occasionnant ainsi l’ouverture à des expériences agréables, des « cadeaux » de l’Univers, des portes qui s’ouvrent toutes seules, et autres formes de synchronicités parfois qualifiées de « magiques » !

 

Même si cela semble quelque fois proche du surnaturel, vous récoltez TOUJOURS ce que vous semez. Certains ne sont pas plus chanceux que d’autres et vice-versa. Ne négligez pas votre propre responsabilité dans tout ça.

L’Univers utilise des voies et des moyens parfois surprenants pour nous renvoyer la monnaie de notre pièce, si je puis dire.

 

Oui, la chance, c’est vous qui la créez. Par votre comportement, vos croyances et les habitudes de vie que vous entretenez.

Le seul moment où « la chance » semble frapper à votre porte comme par miracle – les miracles existent réellement, mais là encore, vous y êtes pour quelque chose – c’est lorsque votre heure n’a pas encore sonné, et que vous échappez miraculeusement à un danger grave ou à la mort.

Que se passe-t-il, dans ces cas-là ?

Et bien c’est votre équipe angélique, votre équipe de Guides qui intervient. C’est le seul moment où il leur est permis de le faire. Dans les autres cas, ils respectent toujours votre libre-arbitre.

Mais soyez sûrs d’une chose : vous façonnez votre réalité en fonction de vos vibrations.

Vous décidez que le chiffre « 13 » porte malheur et il vous portera malheur. Vous décidez que voir une plume tomber du ciel est un signe, un cadeau de vos Guides et ce sera le cas. Vous obtiendrez une réponse, une belle surprise, un dénouement heureux parce que vous aurez décidé – par un pacte établi avec vous-même – qu’il en serait ainsi à chaque fois.

 

Un jour, j’ai eu envie de trouver des trèfles à quatre feuilles pour en distribuer aux gens que je croisais pendant mes balades. J’avais envie de voir leurs visages s’illuminer de surprise et de joie devant ce petit trèfle symbolisant la chance, le bonheur et l’abondance. J’ai demandé à mes Guides de m’aider à en trouver et, comme je crois profondément en leur soutien et que j’ai un Amour immense pour eux, j’ai décidé de croire que cela allait inévitablement fonctionner.

En quelques minutes, je suis tombée sur une quinzaine de trèfles – dont deux à cinq feuilles – à des endroits différents ! Chaque fois que je m’arrêtais, inspirée par une impulsion particulière, je me disais « Ça y est, je sens que je vais en trouver ici ! ». J’y croyais dur comme fer !

Et lorsque je regardais dans la masse de trèfles, je n’avais même pas besoin de « chercher » : le petit trésor était là, devant mes yeux, attendant que je m’en saisisse. Je me suis arrêtée plusieurs fois au cours de ma promenade, et ai procédé de la même façon. J’en avais presque les larmes aux yeux !

Mais le meilleur était lorsque je l’offrais à ces inconnus : leurs visages se métamorphosaient ! Cela semblait tellement improbable pour eux – improbable de trouver aussi facilement des trèfles, mais également qu’une inconnue leur en fasse cadeau – que leurs yeux brillaient de joie et d’étonnement. J’adorais faire ça, pour moi c’était des instants magiques !

 

La chance n’est donc pas promise à une poignée de personnes, simplement à celles et ceux qui ont compris le mystère de la Vie !

 

Affectueusement,

 

Nathalie Fargin

Conseillère en psychothérapie et en spiritualité

http://www.imageetguidance.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s