CONFIDENCE (« Permettre à son corps de se rééquilibrer »)

 

Le corps est la dernière étape à l’Âme de nous envoyer un message qui n’a pas été pris en compte émotionnellement ou psychologiquement. En bref, qui n’a pas été écouté avec sagesse.

Chaque jour, notre belle Présence de lumière nous envoie des signaux pour nous avertir qu’un changement est nécessaire au niveau de nos pensées, de nos croyances, de nos sentiments, paroles ou comportements que nous entretenons régulièrement et qui affectent négativement notre être et notre réalité.

Depuis un peu plus d’un mois, j’expérimente moi-même ce processus de nettoyage et d’acceptation pour permettre à mon corps de se régénérer sainement. C’est très difficile car, n’étant pas habituée à être malade, j’ai beaucoup de mal à tolérer cet état « diminué » et « fatigué » que je vis au quotidien.

 

Je dois tout d’abord vous expliquer une chose :

Lorsque votre Âme tente de vous faire passer un message important et que vous ne l’écoutez pas, au bout d’un moment votre corps finit par se bloquer, vous obligeant à vous concentrer sur l’essentiel : votre santé physique, émotionnelle, mentale et spirituelle.

Personnellement, ces derniers temps j’étais dans un rythme effréné, mes gestes étaient rapides, nerveux, ma respiration saccadée, essoufflée, j’étais sans cesse tendue et stressée parce que j’avais cette impression de ne pas pouvoir gérer tout ce que je devais faire dans la journée. Alors j’accélérais mon rythme, m’imaginant que le problème allait se résoudre de lui-même. J’avais également quelques petits soucis de nuisance sonore le soir au coucher – provenant de chez ma voisine – qui m’empêchaient de me détendre et, forcément, de dormir.

Mon corps n’arrivait plus à respirer. J’étais complètement crispée. Mes cervicales se sont bloquées, j’ai enchaîné des gastros, une carence sérieuse en fer et en vitamine B12, mes cervicales coincées ont occasionné des vertiges et pertes d’équilibre durant plus d’une semaine, du matin au soir et du soir au matin, quelques maux de tête et nausées, ma flore intestinale était complètement détériorée, bref, je n’ai jamais autant vu le médecin et pris des médicaments en l’espace d’un mois ! L’horreur !

Et là, je me suis dit, il y a un truc que je ne veux ni voir ni entendre. Mon corps souffre et a besoin de beaucoup d’amour.

 

Même si cela semble paradoxal – au vu de tous ces petits désagréments que je subis depuis plus d’un mois à propos de ma santé – je remercie mon Âme et mon corps de m’avoir fait prendre conscience combien une santé parfaite et un excellent tonus étaient pour moi primordial afin d’assurer pleinement et en toute quiétude le reste de mon existence.

Lorsque le corps ne répond plus, tout le reste est bloqué. Le manque d’énergie, les douleurs ou la maladie vous empêchent de réaliser vos activités correctement puisqu’ils vous contraignent à vous reposer, à vous immobiliser.

Et c’est exactement cela que mon Âme tentait de me faire comprendre : « Ralentis ton rythme, repose-toi, prends soin de ton corps, médite plus pour te reconnecter à mon énergie », me disait-elle.

 

Aujourd’hui, cela fait un mois que mon alimentation est parfaitement saine et équilibrée, je ne ressens même plus l’envie de retomber dans mes désirs compulsifs de nourriture industrielle, je me suis remise au sport avec une rigueur que je ne me croyais plus capable, j’ai instauré une discipline de prières et de méditations qui me permettent de me détendre, de court-circuiter les pensées négatives et de m’aider à mieux dormir. J’ai même retrouvé le poids dans lequel je me sens bien, sans même avoir suivi un régime.

Je suis aux prémices de ces changements, mais je sais que je ne retournerai pas en arrière. C’est révolu ! Ma santé et mon bien-être sont deux points essentiels pour moi aujourd’hui, car je sais que tout le reste en découlera. Avoir un corps physique sain, équilibré et tonique est le meilleur accueil que l’on puisse faire à son Âme. Car celle-ci pourra prendre sa place dans les meilleures conditions possibles et rayonner toute sa force, sa lumière et sa beauté.

Donnons-lui la possibilité de briller dans sa totale et suprême expression ! C’est un Être souverain qui s’apprête à s’incarner en conscience dans notre corps physique et à en prendre les commandes. Laissons-lui une maison propre et saine, elle en fera un palais d’or et de cristal !

 

MORALE DE L’HISTOIRE :

Les messages du corps doivent toujours être pris en compte afin d’éviter des désagréments plus graves, mais plus encore les messages de l’Âme qui permettent d’éviter tous ces blocages, douleurs, malaises ou maladies.

Votre corps est votre meilleur ami sur Terre. Sans lui, vous ne pourriez pas vivre dans ce monde ni effectuer toutes les petites choses du quotidien. Pensez à le remercier régulièrement pour tout cela.

Regardez-le différemment. Parlez-lui différemment. Et surtout, aimez-le grandement.

 

Avec toute mon affection,

 

Nathalie Fargin

Conseillère en psychologie / Inspiratrice de l’Âme

http://www.imageetguidance.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s