QUAND VOUS NE VOUS RESPECTEZ PAS…

 

 

S’écouter devrait être un mécanisme naturel, essentiel, afin de respecter l’être spirituel merveilleux que nous sommes.

En vous écoutant, vous vous témoignez de l’amour, prenez soin de votre bien-être et favorisez un partage de vos plus belles énergies avec les autres et le monde qui vous entoure.

Si vous ne respectez pas cet impératif vital, vous allez le payer d’une manière ou d’une autre et blesser inconsciemment votre entourage. Il va se créer un blocage au niveau du flux énergétique et vous finirez par vous retrouver dans une situation prenant des proportions que vous allez avoir du mal à gérer.

Imaginons que vous vous rendiez à une soirée où la plupart des convives ne résonnent pas avec votre sensibilité ni votre niveau de conscience. Vous acceptez malgré tout pour « faire plaisir » à un ami ou encore pour ne pas passer pour un sauvage. Mais au fond de vous, vous ressentez comme un malaise, un goût étrange dans l’Âme. Quelque chose vous dit que, finalement, vous n’avez pas trop envie d’y aller, que « ça ne vous parle pas ». Pourtant chaque fois votre mental vous rappelle à l’ordre en vous convainquant qu’il faut être sociable, prendre sur vous et vous forcer un peu. Dans certains cas, il est vrai que vous pousser à sortir de votre grotte, de votre lassitude ou de toute forme de déprime peut avoir un effet très positif et vous redynamiser. Seulement, si votre cœur et votre Âme vous envoient des signaux d’alarme évidents qui vous mettent dans un état de crispation, un conseil, abstenez-vous. Vous ne serez pas vous-mêmes et vous mettrez tout le monde mal à l’aise. En bref, vous allez plomber la soirée.

 

Vous vous rendez donc à cette soirée en vous convaincant que vous allez passer un bon moment. Puis, au fur et à mesure que le temps passe, que vous découvrez et échangez avec les convives, vous vous rendez compte qu’un grand espace – ou un grand vide – vous sépare. « Vous n’êtes pas du même monde ».

Plus vous observez ces personnes s’animer, s’exprimer, rayonner leurs énergies, partager leurs idées et leurs points de vue, plus vous réalisez que, soit vous allez devoir baisser ou modifier votre taux vibratoire pour vous mettre à leur niveau de compréhension, risquer de vous ennuyer ferme ou de ne rien comprendre aux conversations, soit vous allez passer pour un illuminé, un « savant-arrogant » et plonger tout le monde dans la confusion, ou encore pour quelqu’un de pauvre spirituellement qui n’a rien à partager. Dans tous les cas, vous serez en décalage avec votre entourage.

De plus, vous forcer à être « Qui vous n’êtes pas » va non seulement vous éloigner de votre véritable nature, mais également empêcher les autres de demeurer dans leur propre authenticité. Plus vous « mentez » aux autres sur qui vous êtes vraiment, plus les autres vous mentent. Morale de l’histoire, la soirée risque de sonner « faux », voire d’être insupportable.

 

La Raison voudrait que vous vous forciez à dire « oui » à cette invitation afin de ne pas vexer vos hôtes, mais la Sagesse vous inviterait à écouter les messages de votre cœur et de votre corps qui réagissent toujours dans l’immédiateté en vous procurant quelques ressentis plus ou moins agréables.

Que se passe-t-il, par exemple, lorsque vous rabaissez votre fréquence vibratoire pour vous mettre au niveau des autres ? Un malaise, tout simplement. Un malaise qui, s’il dure ou se répète un peu trop souvent, risque de dénaturer votre Âme et vous plonger dans un mal-être sans précédent, vous éloignant de vous-mêmes, de votre énergie originelle et de votre Chemin de vie.

Vous ne pouvez renier l’être spirituel que vous êtes. Votre Âme est votre véritable nature et demande un soin tout particulier pour briller et accomplir la mission de vie pour laquelle elle s’est incarnée. Ne pas vous écouter, vous respecter, revient à ne pas vous aimer et renier Celui ou Celle que vous êtes en réalité.

Votre cœur doit toujours être la première conscience que vous interrogez, tout autant que votre corps. Ce sont eux, vos baromètres ! Écoutez-les, apprenez à identifier les signes, puis osez les respecter.

 

QUESTIONS :

Souvenez-vous d’une situation où vous avez fait un choix qui ne vous ressemblait pas, puis demandez-vous ce qui a motivé ce choix. Pour faire plaisir à quelqu’un, par peur du regard ou du jugement des autres, pour vous faire valoir en société, par manque de discernement au niveau de vos ressentis, etc. ?

 

INSPIRATION :

La prochaine fois qu’on vous proposera quelque chose, ayez l’honnêteté et le courage d’écouter vos signaux intérieurs et d’oser dire « Non » si c’est le choix de votre cœur. Osez affronter les plaintes et les jugements des autres car, encore une fois, vous êtes la personne – l’Être, devrais-je dire – la plus importante qui nécessite d’être écoutée en premier. Si vous ne le faites pas, votre corps et votre cœur vous le signaleront d’une manière ou d’une autre, et ce, accompagnée d’un malaise qui n’est ni nécessaire, ni constructif.

« Prendre soin de Soi » ; c’est bien de cela dont il s’agit !

 

Avec chaleur et tendresse,

 

Nathalie Fargin

Conseillère en psychologie / Inspiratrice de l’Âme

http://www.imageetguidance.com

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s