PLEUREZ, LÂCHEZ, NE RETENEZ PAS VOTRE ÉMOTION

 

Je m’adresserais plus particulièrement aux hommes qui ont beaucoup de mal à accepter l’idée que « pleurer », ce n’est pas que pour les filles !

 

Messieurs… (et mesdames, pour certaines)

Une émotion est naturelle, elle reflète votre part d’humanité. Vous n’êtes pas des machines, des robots, des êtres sans consistance ni couleurs. Vos émotions sont le terreau riche et fécond qui permet à votre Être d’exprimer ses pensées, ses inquiétudes, ses joies, ses peurs et sa souffrance. En reniant tout ceci, vous ne montrez pas qui vous êtes vraiment et cela vous oblige à être toujours dans le contrôle. C’est très épuisant. Votre corps subit en permanence ces « retenues » qui, à la longue finissent par se transformer en blocages d’énergies que l’on appelle « somatisations ». Votre corps met « en sommeil » vos tracas et vos angoisses et crée des troubles psychiques, des maladies, des maux divers, parfois inconnus.

 

Une émotion est faite pour être exprimée sous peine de vous faire beaucoup de mal par la suite.

Ne croyez pas que vous allez paraître faibles parce que vous pleurez.

La force de votre Âme est beaucoup plus puissante que celle de votre personnalité. Cacher, maîtriser vos émotions est une force illusoire qui ne fait qu’empêcher votre nature véritable de se dévoiler et d’émettre sa puissante vibration d’Amour.

La force, c’est justement d’oser montrer ce qui vous blesse, d’oser dévoiler votre vulnérabilité qui reflète la beauté de votre Être, sa sensibilité, sa profondeur, son authenticité.

La force, c’est d’affronter ses remous intérieurs sans chercher à les fuir. De les identifier, les reconnaître, les accueillir, les accepter comme un passage obligé vers la libération de vos blessures.

Peut-être que pour certains et certaines, pleurer en public n’est tout simplement pas possible. Pourquoi ? Parce que vous pensez que les autres vont vous juger ? Juger quoi ? Votre tristesse, votre souffrance ? Vous croyez qu’ils n’ont pas leurs propres blessures, eux aussi, les mêmes moments de détresse ? Vous pensez que vous montrer « forts » et insensibles va aider beaucoup de monde sur cette planète ?

Dans certaines situations, il est vrai que la force, la stabilité émotionnelle, la sagesse et la sérénité des uns vont rassurer les peurs des autres et les aider à retrouver plus de quiétude et de clarté. Dans certaines situations, cette « maîtrise » des émotions va éviter de céder à la panique et de provoquer bien des drames. Oui.

Mais dans d’autres cas, retenir vos émotions empêche ces personnes qui ont besoin d’exprimer les leurs de les lâcher, les reconnaître, les comprendre puis les accepter.

 

Nous sommes tous des exemples pour les autres, même si nous ne le faisons pas exprès. À chaque instant, nous communiquons ce que nous sommes par le biais de nos vibrations (pensées, paroles, sentiments, émotions). Nous partageons ces moments d’énergie avec eux, de façon consciente ou inconsciente et diffusons des messages, des informations que chacun va capter, décoder et intégrer selon son propre critère, son propre vécu, son propre niveau de conscience.

Quel exemple souhaitez-vous donner aux autres ?

Voulez-vous qu’ils imitent votre manière de masquer votre humanité en retenant ce qui est précieux dans leur cœur ?

Vous ne les aiderez pas. Bien au contraire.

Montrez-leur comment se libérer. Montrez-leur comment exprimer ce qui fait mal à l’intérieur de soi afin d’apaiser leur cœur, clarifier leur esprit et ressentir cette merveilleuse connexion à leur Âme !

 

Exprimer vos émotions permet de faire « place nette » pour laisser briller votre lumière intérieure. Votre essence originelle, cet Être magnifique qui vous habite sous les couvertures bien chaudes et bien épaisses de votre ego a besoin de prendre sa place, plus que jamais aujourd’hui. Parce que votre Âme a des messages à faire passer. Elle est là pour tendre sa petite lanterne aux autres afin qu’ils voient clair dans la nuit de leurs tourments.

En masquant vos propres souffrances, vos propres vulnérabilités, vous les empêcher d’y voir clair en eux-mêmes et de remédier à leurs propres blessures.

 

Votre Âme a choisi de s’incarner dans un corps humain parce qu’elle sait toutes les richesses émotionnelles qu’il contient et qu’elle pourra traverser. Elle en gardera des expériences, des leçons fertiles qui lui permettront de grandir, de s’éveiller davantage, d’évoluer toujours plus pour se rapprocher du Divin.

Ne la privez pas de ces moments merveilleux, ces moments riches d’enseignements.

Mais surtout, ne privez pas les autres de ces belles expériences qui les feront grandir à leur tour !

 

SOYEZ CE BEL EXEMPLE. EXPRIMEZ VOS SENTIMENTS ET VOS ÉMOTIONS. MONTREZ CES TRÉSORS QUI DEVIENDRONT POUR CHACUN LE TERREAU DE SA PROPRE GUÉRISON.

 

 

Avec Amour et tendresse,

Nathalie

 

 

Nathalie Fargin

Conseillère en psychothérapie, en développement personnel et spirituel

Capacités de clairsentience et de clairaudience

http://www.imageetguidance.com

4 réflexions sur “PLEUREZ, LÂCHEZ, NE RETENEZ PAS VOTRE ÉMOTION

  1. boyerxgmailcom

    Bonjour,
    Merci pour cette belle hymne à l’émotion ! Mais quand on a été forgé à cette retenue, qu’on voudrait pleurer, mais que rien ne permet d’y parvenir, ni le décès d’un père, ni un divorce suivi d’une autre séparation, ni un job dont il faut encore faire le deuil, qu’est-ce qui sera capable de me restituer l’accès à mes émotions ?

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Xavier,

      Je comprends votre désarroi…

      Mais pour renouer avec vos émotions, cela peut dépendre de plusieurs choses. Tout le monde est différent, réagit différemment aux événements douloureux et la solution pour chacun peut aussi être très personnelle.
      Je vous invite, si vous le souhaitez, à prendre rendez-vous avec moi en coaching pour essayer de comprendre ce qui a créé ce blocage, ou même simplement un tirage de cartes pour identifier la cause de ce blocage et comment la dépasser. Ce sera plus succinct, mais vous aurez déjà des pistes pour travailler.
      Il est vrai que l’accumulation de ces événements difficiles peuvent brusquement figer vos émotions, surtout si vous n’avez pas été habitué à les exprimer librement. Mais ce qui est aussi intéressant, c’est la raison pour laquelle vous avez vécu cette série d’événements douloureux. L’Univers, la Vie, votre Âme vous envoient ici un message : à décrypter, bien évidemment. Nous n’attirons pas ce genre de situations ou d’événements par hasard ; surtout s’ils se répètent dans votre existence.
      Ce que je ressens, c’est que ces événements vous sont arrivés, peut-être pour lâcher un certain contrôle sur vous-même ou sur votre entourage, pour vous permettre de « lâcher » des choses coincées à l’intérieur de vous que vous avez sans doute figées par une certaine rigidité dans votre comportement.
      Que retenez-vous ? Et pourquoi le retenez-vous ? Qu’est-ce qui est rattaché à ces événements dans votre vie ? Pourquoi avez-vous « attiré » ceci, sous cette forme précisément ? Vous voyez, toutes ces questions doivent être approfondies… Cela peut dépendre de plein de facteurs différents qui ne sont pas en ma possession. C’est donc difficile d’aller plus loin. Chacun est unique.

      L’enfant intérieur, axé sur l’insouciance, la liberté, la joie de vivre et le plaisir sont la meilleure des portes d’accès à l’expression des émotions. Mais peut-être avez-vous également bloqué l’accès à ces plaisirs ainsi qu’à votre créativité ? La créativité ou l’art sont de très bons moyens d’expression, je serais même tentée de dire les meilleurs, à ma connaissance. Les sons, la musique, la peinture ou encore l’écriture peuvent vous y aider, si vous y êtes sensible. L’expression orale par le théâtre ou simplement en créant des cercles de partages pour vous exprimer à plusieurs sont aussi un très bon moyen de se lâcher librement, sans crainte d’être jugé. Vous vous sentirez soutenu, moins seul dans votre souffrance et l’énergie, la symbiose avec les autres peuvent réellement vous aider, vous réconforter, vous ouvrir de nouvelles pistes de réflexion sur vous-même.
      Il est fort possible – c’est le cas pour beaucoup de monde – que votre enfant intérieur ait été blessé douloureusement et le blocage s’est créé à ce moment-là, engendrant tout une série d’autres « nœuds » émotionnels liés à des événements pénibles. C’est pourquoi vous avez difficilement accès à cette partie de vous. Vous devez la recontacter.

      Pour pouvoir libérer de nouveau vos émotions, vous devez le choisir en conscience, avec votre cœur, être parfaitement décidé à y parvenir. Si vous bloquez l’accès, ni moi ni personne ne pourra vous aider à « lâcher » ce qui est figé en vous. Si c’est figé, c’est que vous n’avez pas réussi à accepter toutes ces blessures, ces deuils que vous avez vécus. Vous devez commencer par là.

      Je vous souhaite beaucoup de courage, Xavier. Mais ne désespérez pas. Des solutions existent. L’univers nous met toujours face à des situations, des expériences que nous pouvons dépasser. Il faut juste trouver la « clé » pour y parvenir ! Et cette clé vous incombe. Ce n’est pas moi qui la détiens, mais VOUS.

      Cordialement,
      Nathalie

      J'aime

Répondre à boyerxgmailcom Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s