POURQUOI LE RESSENTI EST-IL LA MEILLEURE DES BOUSSOLES ?

 

On ne sait plus que ou qui croire !

De partout les informations nous arrivent, pêle-mêle, des vérités, des mensonges, des contre-vérités, nous ballotant de droite à gauche comme des girouettes qui ne savent plus sur quel pied danser.

Comment savoir si telle ou telle information est juste ?

 

La méthode infaillible du « ressenti » – que beaucoup regardent d’un œil méfiant –, est celle que je vous conseille d’utiliser toujours lorsque vous doutez.

Qu’est-ce qui vous fait douter, d’ailleurs ?

Votre égo. Votre mental et les émotions qui y sont reliées. Votre personnalité influencée par ce monde extérieur qui constitue votre plus grande source de connaissances depuis votre enfance.

On vous assomme de croyances, de vérités, d’enseignements, de leçons, d’informations, mais vous oubliez souvent de les passer par le crible de votre « ressenti » personnel.

Pourquoi devriez-vous croire aveuglément ce qu’on vous dit ?

Soit, vous étudiez vous-même le sujet pour récolter des preuves tangibles, soit vous n’avez pas le temps de le faire et préférez laisser à d’autres le pouvoir de faire la météo pour vous.

Seulement, ces autres sont-ils fiables ? N’ont-ils pas été abusés eux-mêmes ? Ne sont-ce pas eux qui abusent les autres ?

Comment le savoir ?

 

Ce qu’il y a dans votre tête, dans ce gigantesque ordinateur qu’est votre cerveau, ne vous appartient pas. Toutes ces informations proviennent de l’extérieur ; famille, études, cercle amical, travail, actualités, contacts et messages du monde entier, etc.

Même si, parmi ces « sources », il y a des choses très valables, très justes, vous ne pouvez pas leur donner un crédit absolu.

 

Votre ressenti est unique et intime.

Il n’y a rien de plus personnel que ce que vous disent votre cœur et votre Âme. C’est votre pouvoir.

Accepter les dires des autres sans interroger votre cœur – porte de votre Âme –, c’est vous départir de votre pouvoir et le confier à des étrangers. Des personnes qui ignorent tout de celui ou celle que vous êtes réellement.

Votre cœur sait ce qui est juste pour vous. Juste dans l’instant.

Et ce qui vous correspond dans l’instant peut ne pas vous correspondre demain ou après-demain. Vous êtes unique. Vous évoluez sans cesse.

 

Le ressenti est le baromètre le plus sûr, le plus juste et le plus personnel qui soit.

Ne le confondez pas avec vos émotions qui, elles, sont instables, souvent bouleversées par vos pensées, influencées par vos opinions ou par votre état du moment.

Non, je parle du ressenti/intuition provenant de votre Cœur/Âme. Je parle d’une perception juste et infaillible !

 

 

Comment faire la différence et comment savoir si l’information que vous recevez est juste ?
  • Soyez à l’écoute de la manière dont vous réagissez émotionnellement. Dans quel état vous trouvez-vous ? En colère, effrayé, inquiet, impuissant, révolté, etc. ? Ou bien enthousiasmé, apaisé, amusé, revigoré, plein d’espoir, d’amour, etc. ? Comment votre corps réagit-il ? S’ouvre-t-il, se ferme-t-il, se détend-il ou bien se crispe-t-il ? Analysez ceci.
  • Puis, à partir d’un état de calme, en étant centré, reconnaissez que, si cette information vous fait vous sentir bien, c’est qu’elle est bonne et juste pour vous ; même si elle ne l’est pas pour votre voisin. On se fout de savoir si telle ou telle information peut être prouvée par A+B, la seule chose qui importe, c’est comment vous, vous la percevez. Parce que cette information aura une influence et une importance pour vous personnellement. C’est tout ce qui compte. Si l’information est juste « extérieurement » mais ne résonne pas avec vous, « intérieurement », arrêtez-vous là. Écoutez-vous et suivez votre cœur. Ne laissez pas une information vous séduire si vous n’y adhérez pas ! Même si elle fait ses preuves.
  • Maintenant, si vous suivez votre état émotionnel – un état « négatif » d’agitation intérieure – il est fort probable que vous suivrez la mauvaise direction. La bonne route, c’est toujours celle que vous choisissez en conscience, dans la paix du cœur, et parce qu’elle résonne avec vos principes et vos valeurs. Les émotions négatives et la sensation de malaise dans votre corps vous induiront toujours en erreur.

 

Si, par exemple, une information vous met en colère, c’est tout d’abord que vous n’êtes pas centré sur vous-même. Vous avez le droit d’être en colère, ce n’est pas le problème. C’est juste que si vous faites un choix à partir d’un état émotionnel négatif, vous vous tromperez forcément. Parce que c’est votre égo qui répondra à la place de votre Cœur/Âme. Comprenez-vous ?

Le choix juste, l’opinion juste se font toujours à partir de votre cœur. Votre coeur est votre centre. « Au coeur » de quelque chose veut dire « au centre » , dans l’équilibre parfait de votre Être.

 

 

Maintenant, comment savoir si l’information qu’une personne vous livre est vraie ou fausse ?

Observez-la. Écoutez-la. Faites appel à votre discernement intérieur, personnel, intime, sensitif. Vous pouvez avoir un comédien en face de vous. Si vous vous laissez berner par son talent de comédien, c’est que vous n’avez pas écouté votre boussole interne.

 

Il y a une chose, UNE, que vous devez vérifier en premier lieu : son AUTHENTICITÉ, ainsi que le contexte qui l’entoure.

Cette personne semble-t-elle sincère par rapport aux propos qu’elle tient ? Vous donne-t-elle l’impression de parler avec son cœur ? Vous prend-elle de haut, de biais, les yeux baissés ? Fait-elle vibrer votre Âme ou vous laisse-t-elle indifférent ?

Une personne authentique parle avec son cœur, est pleine de passion – contenue ou non –, de chaleur, dont vous voyez la flamme dans les yeux et entendez la tonalité dans les mots.

Une personne authentique dégage une vibration d’Amour, de sincérité, de naïveté, parfois. Elle ne réfléchit pas aux mots qu’elle choisit, elle les laisse s’exprimer naturellement.

Mais attention, les propos d’une personne authentique peuvent ne pas vous convenir ! Suivez toujours ce qui vous fait vibrer et vous attire positivement. C’est ÇA, votre justesse !

 

Quelqu’un qui parle comme un speaker, ne laisse pas les autres en placer une, ne les regarde pas dans les yeux ou prend un ton autoritaire, un air hautain, une voix forte et parfois désobligeante cherche à imposer son message, rien de plus.

À contrario, une personne qui vous laisse la couper, qui use d’un ton posé, vous regarde avec une douce intensité, sourit d’un air bienveillant et ne cherche pas à imposer ses idées est une personne de confiance.

Apprenez à faire la différence entre l’égo/personnalité (influencé par tout le contexte familial, amical, professionnel, sociétal, etc.) et l’Âme (votre Être véritable, divin, tout puissant, inspiré en permanence par l’Amour et la Lumière universels).

 

Vous savez, ce n’est vraiment pas compliqué.

De quelque manière, cherchez la BIENVEILLANCE chez la personne qui s’exprime en face de vous, par son regard, sa voix, ses gestes, son attitude, ses mots, son sourire – attention aux sourires forcés – ou l’émotion qu’elle dégage, et s’il n’y en a pas, je dirais « méfiance ! ».

Une personne qui peut être digne de confiance, se montrera naturelle, spontanée, sensible et émue, passionnée dans son discours puisqu’elle ne cherche pas à cacher quoi que ce soit.

 

Donc, fiez-vous toujours à votre cœur, le baromètre de votre Âme. Et si vous avez l’impression de ne pas en être capable, c’est qu’il est peut-être temps de vous entraîner !

 

 

Tendrement,

 

Nathalie Fargin

Conseillère en psychothérapie et en spiritualité

http://www.imageetguidance.com

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s