Conversation avec ma part Divine

Ma part divine

 

Chers lecteurs, bonjour !

Aujourd’hui, je vais vous partager une expérience étonnante que j’ai vécue avec ma part Sacrée.

Rechercher le bien-être est l’apanage de chacun d’entre nous. Lorsque nous nous trouvons dans un état de paix intérieure, d’euphorie légère et de satisfaction, nous pouvons affirmer que les soucis sont loin et que les obstacles seront accueillis avec beaucoup plus de tolérance. Le problème, c’est que cet état agréable dure rarement ou est stimulé par quelque chose de suffisamment exaltant – comme une rencontre enrichissante, un sentiment de sérénité provoqué par la réalisation d’un souhait, le dépassement d’un obstacle ou encore la pratique d’une activité motivante – pour être maintenu dans le temps.

Le secret est de pouvoir jouir de cet état A CHAQUE INSTANT.

De quelle façon ? En appréciant chaque petite chose du quotidien.

« Oui mais Nathalie, me direz-vous, il y a des situations  peu exaltantes ou carrément intolérables que l’on doit subir malgré tout. Comment « apprécier » cela ? »

C’est vrai, mais si vous prenez conscience de l’utilité de toutes ces petites choses dans votre vie, qu’elles soient dérangeantes, rébarbatives ou routinières, vous verrez cela d’un autre oeil.

Ce matin, j’ai eu une révélation.

J’avais prévu  de m’occuper aujourd’hui de la préparation de ma première vidéo You Tube et ai été contrariée par des contretemps qui se sont accumulés, remplissant tout l’espace que j’avais prévu pour travailler.

Me voilà en train de pester contre ces anicroches comme si, chaque fois que je prévoyais quelque chose, un saboteur à l’intérieur de moi m’empêchait de mener à bien mes objectifs. Puis une voix s’est interposée. Elle s’est mise à me parler « à l’intérieur de moi » ; ou plus exactement JE me suis mise à parler comme si quelqu’un d’autre s’exprimait à ma place. Cette voix avait un ton bienveillant, doux, et pourtant ferme et plein d’assurance.

Et voilà que je me mets à converser avec moi-même, à voix haute, avec une sagesse et un calme surprenants alors que deux minutes plus tôt, la petite fille rebelle à l’intérieur de moi trépignait d’indignation.

J’avais tout bonnement un face-à-face avec ma soeur Divine : ma Présence Sacrée. Je ne l’entendais pas, je parlais à travers elle. C’était stupéfiant. J’étais ces deux êtres qui conversaient spontanément l’un avec l’autre, comme si un Dr Jekyll et un Mr Hyde se tapait la discute. J’étais si surprise que mon ego a aussitôt baissé d’un ton pour écouter avec attention ce que lui disait cette Conscience Supérieure. Il dû très vite se rendre à l’évidence : cette voix spontanée, pleine de douceur, de sagesse et ferme dans ses propos lui avait littéralement cloué le bec !

C’était incroyable car j’avais l’impression de jouer deux personnages totalement différents à la manière d’un « One Woman Show ». Les questions et les réponses se succédaient du tac au tac. Et le plus drôle, c’est que je répondais docilement à cette Présence inhabituelle en moi en lui disant que j’étais d’accord avec elle et que j’allais suivre ses conseils. C’était la seconde fois que je vivais ce genre d’expérience, mais là, çà s’est poursuivi toute la journée.

Voici donc à présent ma prise de conscience par rapport au « Bien-être », en compagnie de ma soeur Divine :

Alors que j’étendais mon linge et pestais sur le temps supplémentaire que cela me prenait, ma Conscience Supérieure me dit avec sollicitude :

– Nathalie… pourquoi es-tu en train de râler ? Plus tu te presseras, plus tu manqueras de temps. Il te suffit de profiter de l’instant présent et d’en savourer chaque seconde pour qu’il te reste du « temps » en surcroît.

– Quoi ? lui répondis-je avec agacement. Tu crois que c’est passionnant, toi, d’étendre du linge ?

– Si tu en comprends l’utilité, tu l’aborderas d’une façon différente.

– Comment çà ?

-Cela te déplaît-il à ce point d’étendre ton linge propre ?

– Bah… non mais… je trouve que c’est une perte de temps et oui, c’est un peu contraignant.

– Alors ne le fais plus.

– QUOI ??? m’affolai-je. Cà va pas, non ! Tu sais bien que je suis obligée de laver mes affaires ! Figure-toi que dans ce monde, nous avons quelques obligations matérielles !

-Tu te trouves donc face à un dilemme : accepter et honorer tes tâches quotidiennes ou bien les refuser et ne pas les accomplir. Et là, forcément, tu comprends leur importance et leur utilité, n’est-ce pas ?

Je soupire.

– Donc fais-le désormais avec intérêt. Tu es heureuse de porter des vêtements propres, n’est-ce pas ? Alors honore cette simple activité . Remercie-la pour ce qu’elle t’apporte au quotidien. En prenant conscience de cela, tu saisis l’importance de chaque chose et es prête à y porter plus d’attention, plus de respect.

La bouche bée, je me prenais une sacrée leçon de vie.

– Lorsque tu te douches, poursuivit-Elle, au lieu de te presser en songeant à ce que tu vas faire une demi-heure plus tard, savoure cet instant. Ressens sur ta peau le contact de l’eau, accueille avec bienveillance et amour sa fonction purificatrice et prends conscience de l’énergie Yin féminine qu’elle représente à travers l’écoute, la sensibilité et la fluidité que délivre son message…

Je ne savais plus quoi dire puis finalement bafouillai, un peu stupide :

-Bah oui, c’est vrai… tu as raison.

– Si tu peux t’investir pleinement dans tout ce que tu fais, même les choses rébarbatives, non seulement tu les apprécieras beaucoup plus, mais en les accueillant, en les remerciant pour leur utilité, tu permets à l’Univers de t’apporter encore plus de bienfaits dans ta vie. Si tu n’es pas présente à ce que tu fais ; c’est-à-dire « corps et Âme » ; tu t’épuises inutilement sans reconnaître la valeur des choses… Pourquoi es-tu ici ? Pourquoi t’es-tu incarnée dans la matière si ce n’est pour expérimenter pleinement cette dimension en le faisant avec beaucoup de présence, et ce, pour chaque petite chose ?

Emue par ces paroles pleines de bon sens et dites avec beaucoup de compassion (ces paroles qui sortaient de ma propre bouche !), je réfléchis à leur véritable signification puis pris conscience de cette Présence en moi qui s’était tout à coup manifestée dans une sérénité étonnante, tandis que l’autre partie de moi (ma personnalité/ego) continuait de s’exprimer dans l’agressivité et sur la défensive. C’était très bizarre parce que cela me donnait l’impression d’un dédoublement de personnalité. Pourtant, je savais indubitablement qu’il s’agissait de cette part Sacrée si bienveillante, si patiente qui, depuis toujours, cherche à fusionner avec moi.

Je suis retournée à mon linge, ai pris chaque vêtement avec une attention redoublée, pris le temps de les mettre bien à plat sur le tancarville en ressentant l’odeur agréable qui s’en dégageait et l’humidité déposée sur mes doigts. Tout avait une saveur nouvelle. Je ne me sentais plus stressée par la course à la montre, parce que l’Instant Présent que je vivais prenait tout à coup l’allure d’une éternité…

– Merci à toi, belle Présence, lui dis-je pleine de reconnaissance, pour m’avoir ouvert les yeux sur un détail si précieux. Et chaque fois que je m’égarerai dans les profondeurs de l’illusion, je t’en prie, n’hésite pas à me réveiller…

 

Avec tout mon Âmour et toute la lumière de ma part Sacrée !

 

Nathalie Fargin – Inspiratrice de solutions

http://www.imageetguidance.com

 

L’ANALYSE INTUITIVE : un support-image pour trouver toutes les réponses en vous !

J’accompagne les personnes soucieuses de leur bien-être en les invitant à plus de clarté et d’équilibre dans leur vie. Une question vous préoccupe ? Un approfondissement est nécessaire ? Mes guidances vous aideront à identifier rapidement les solutions à l’intérieur de vous, grâce à un processus d’auto-analyse ludique et spontané.

Vous offrir un regard meilleur sur vous-même, une confiance et une motivation renouvelée est mon voeu le plus cher.

Nathalie Fargin

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Conversation avec ma part Divine

  1. Nathalie, j’aime Bcp ce que vous partagez. A travers votre travail on découvre « çà-et-là » votre personnalité, votre sensibilité. C’est le site au pied d’un Arbre, lui-même découvert par le biais de Tistrya, que je suis arrivé sur votre lien. Vos petits messages mensuels sont toujours sympathique et touchants. ça me fait du bien, ça me fait rire, ça me fait pleurer parfois… Giovanni (Suisse)

    J'aime

    1. Bonjour Giovanni, je suis tellement touchée par votre message ! Merci du fond du coeur. Je suis si heureuse de contribuer à ces petits moments de bien-être, de détente, de reconnexion avec vous-même. Ces retours sont pour moi un véritable baume au coeur et une motivation toujours renouvelée. Merci ! Merci encore, Giovanni, pour ce si gentil message !
      Nathalie

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s