Votre regard est unique

Votre regard est unique

 

Les yeux sont un cadeau merveilleux que le Ciel nous a offert.

Combien d’entre vous les utilisent vraiment ?

Je veux dire, pas seulement pour éviter de vous prendre les pieds dans un trou ou trébucher sur un obstacle.

Les yeux ne servent pas uniquement à voir, à constater, remarquer ou reconnaître quelqu’un ou quelque chose.

Regarder signifie « étudier », « observer », « analyser ». Prendre le temps de définir avec précision ce qui peuple votre quotidien.

Combien de temps passez-vous le nez dans votre sac, sur les touches de votre mobile ou perdu dans le vague à cogiter sur les détails de votre vie ? Vous avez l’impression que le temps passe vite ? Vous pensez perdre un temps précieux en vous posant quelque part pour souffler un peu et profiter de ce qui vous entoure ?

C’est vrai, vous avez beaucoup mieux à faire, par exemple vous torturer l’esprit sur le dîner de ce soir ou sur la dispute d’hier avec votre conjoint.

L’accélération du temps est, d’une part, due à une augmentation du taux vibratoire de la Terre qui, lorsque cette fréquence s’élève, se raffine, s’allège, elle se purifie, et donc s’accélère. Nous sommes en train de passer d’un espace-temps linéaire à un temps multi-dimensionnel. De nombreux écrits présentent ce sujet passionnant et je vous laisse le soin de les consulter.

Cependant, la sensation d’accélération est intensifiée si vous n’apprenez pas à « prendre le temps » de vivre.

Plus vous serez pressé de vous rendre à votre travail (bien que cette idée soit plutôt étrange, vous en conviendrez ; qui est sincèrement pressé d’aller travailler ?), de manger votre repas du midi, de terminer vos tâches ménagères le week-end, de vous préparer le matin, plus vous aurez l’impression d’être submergé de choses à accomplir dans votre journée et dans votre existence.

Apprenez à ralentir et à prendre le temps de « regarder » ce qu’il y a autour de vous, même si cela vous coûte.

« Oui mais, me direz-vous, qu’y a-t-il d’intéressant dans la rue, sur mon trajet quotidien, dans cette routine qui n’a aucun sens qui vaille la peine de s’y attarder ? ». 

C’est parce que vous n’êtes pas capable de donner un sens à ce que vous contemplez. Vous vous dites que le moindre détail visuel qui croise votre chemin, vous le connaissez par coeur.

Vraiment ?

Etes-vous capable de décrire avec précision les styles de bâtiments, le nom des rues, les enseignes commerciales, le nombre de feux de circulation ou les mêmes personnes qui passent votre route ? Sauriez-vous me dire quel est le contenu de la vitrine de vêtements sur votre passage ; cette même vitrine devant laquelle vous passez si souvent ; le visage de la caissière chez qui vous prenez tous les matins votre café, la couleur de ses cheveux ou de ses vêtements, le nombre de fois où vous traversez un passage piéton ?

Vous êtes si absorbé par vos pensées quotidiennes et complexes qui vous absorbent du matin au soir que vous en oubliez la vie autour de vous.

« Qu’y a-t-il à voir ? » protesterez-vous. « Si j’étais à la campagne ou en vacances, ce serait différent, j’aurais envie de regarder autour de moi ! ».

Des tas de choses existent autour de vous qui, lorsque vous posez vos yeux dessus, prennent une couleur et un intérêt nouveaux. Le moindre détail insignifiant devient un sujet d’attention peu commun qui vous propulse dans un autre univers.

Mais qu’y a-t-il d’intéressant à observer comment les gens sont vêtus, la façon dont les rues s’enfoncent dans un quartier sous des tonnelles de fleurs, contournent une place, transportent les véhicules vers leur destination routinière, comment sont disposés les réverbères, les terrasses des cafés, les affiches publicitaires, etc. ?

Tout d’abord, pour rendre un instant éternel et ralentir votre rythme.

Savez-vous qu’en vous attardant sur quelqu’un ou quelque chose, vous permettez au temps de s’arrêter ?

En vous impliquant corps et âme dans cet instant, à travers cette contemplation, vous êtes non seulement en parfaite symbiose avec ce que vous observez, avec tout ce qui vous entoure, vous vous y fondez dans ses moindres cellules, son moindre souffle, mais vous vous identifiez également à l’objet de votre attention qui se mélange à votre propre vibration.

Vous ne faites alors qu’Un avec ce moment d’éternité ; même s’il ne dure que cinq minutes.

Cinq petites minutes suffisent pour goûter à ce sentiment d’éternité.

L’espace, le temps, plus aucune limite n’existe pour vous ramener à vos soucis quotidiens et vous faire oublier que là, tout autour, le monde vibre dans tous ses secrets et ses petits cadeaux merveilleux.

Utilisez vos yeux au meilleur de leur faculté d’observation car, derrière un objet, un personnage, une lumière, une couleur, un décor, un mouvement ou une atmosphère se cachent des trésors !

Utilisez vos précieux diamants pour mettre en lumière ce qu’il y a de plus beau.

 

Votre regard peut tout changer.

Parce qu’il prend le temps d’un instant et parce qu’il décide d’ouvrir un nouveau champ de vision.

Alors, quand est-ce que vous changez de lunettes ?

 

Signature

 

 

L’ANALYSE INTUITIVE (outil de développement personnel)

« Grâce à l’image, je vous aide à apporter un changement positif dans votre vie en vous guidant vers une meilleure compréhension de vous-même. A travers cet outil ludique et interactif, vous allez devoir faire confiance à votre ressenti intuitif car, tel un miroir, l’image absorbe et reconnaît toutes les réponses de votre coeur. Votre Âme vous parle : êtes-vous prêt à « entendre » ses messages ? »

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s