La Plume

Plume et symbolique

 

Bonjour à tous,

Aujourd’hui nous partons avec une plume pour un voyage dans nos profondeurs.


Petit rappel : les symboles dissimulent tous des messages universels mais, appliqués à une situation précise et personnelle, deviennent des éléments pertinents sur votre état intérieur, vos habitudes, comportements, réactions, croyances et sur votre nature propre. En observant les émotions qu’ils suscitent en vous – notamment à un instant « T » – vous pouvez identifier ce qui demande à être guéri ou, au contraire, développé, renforcé.

Chaque symbole détient un message pour vous, au moment même où vous le remarquez, lui prêtez une attention particulière et éprouvez un ressenti évident qui accapare tout votre être. A cet instant précis, vous êtes à même d’en extraire des réponses utiles, parfois importantes sur vous et votre situation actuelle. Soyez toujours attentifs à vos ressentis, à la manière dont vous réagissez et, si vous restez honnêtes, les réponses et les solutions jailliront spontanément.

« Profitez de l’opportunité qu’apportent les symboles ; qu’ils soient visuels ou relatifs à chacun de vos sens ; pour avancer sur le chemin de la « lumière » (au sens propre comme au sens plus subtil). »


 

SYMBOLIQUE GENERALE :

La Plume est principalement associée aux oiseaux, aux Anges et à l’écriture.

1 – Une idée de légèreté, donc, de volatilité, d’air que l’on respire, d’espace, d’oxygène.

2 – Un côté « éthérique » et transparent propre aux Anges, porté vers la spiritualité.

3 – Une idée de liberté représentée par les ailes de l’oiseau qui s’envole et le portent aux-delà des limites du monde matériel.

4 – Mais également une sensation de douceur, de cocon, d’univers douillet, chaleureux et réconfortant qui nous porte vers le sommeil et le repos (duvet des couettes et des oreillers).

5 – Sans oublier la symbolique de la plume qui trempe sa pointe dans l’encre pour étaler sur le papier des mots, des idées, des ressentis. La plume est donc l’intermédiaire entre notre esprit et la réalité physique. Elle véhicule également tout le contenu de notre imaginaire, lui donne forme noir sur blanc et révèle des univers riches propres à nous faire rêver.

 

SYMBOLIQUE PERSONNELLE :

Définissez à présent ce que représente pour vous une Plume, de manière très personnelle. Répondez spontanément avant de lire mon exemple pour ne pas être influencé.

 

1 – Mes ressentis personnels

A quoi associez-vous la Plume, personnellement ? Que réveille-t-elle en vous comme sensation, émotion, sentiment ou impression ?

Mon exemple : pour moi, elle est avant tout synonyme de la présence de mes Guides angéliques. Chaque fois que j’en vois une sur mon passage, je sais intuitivement qu’il s’agit d’un signe de mon équipe de lumière qui me rassurent sur leur présence à mes côtés.

Mais j’avoue que très rapidement vient l’impression liée à l’écriture. Je suis moi-même auteur de romans fantastiques et cette passion occupe une grande place dans mon coeur et dans ma vie.

 

2 – Mon expérience personnelle

Racontez une anecdote que vous avez vécue ou vivez actuellement à ce sujet et qui pour vous définit parfaitement la symbolique de la Plume liée à votre expérience et à vos ressentis.

Mon exemple : une anecdote merveilleuse à ce sujet unit ces deux symboliques : mes Guides angéliques et l’écriture. Voici la petite histoire qui s’est produite en l’année 2008 ; elle est un peu longue mais croyez-moi, çà vaut le détour :

« Je me promenais seule dans la forêt de Fontainebleau et cogitais sur ma vie, mon avenir, mes rêves, bref, une existence qui pour moi serait idéale. Je me posais des tas de questions et ressassais toujours le souhait de vivre de mes projets personnels et artistiques, de réaliser ce pour quoi j’étais faite. 

Sur mon chemin, une adorable petite plume blanche tachetée de noire (la même que le symbole présenté dans cet article) s’est offerte à moi tel un réconfort. Je l’ai ramassée et l’ai gardée dans ma main. J’ai poursuivi ma promenade tout en continuant de cogiter sur ma vie et mon avenir tant et si bien que je me suis perdue. Habituellement, j’observe tout autour de moi, j’écoute chaque son, je respire chaque odeur, je touche chaque centimètre de limbe, d’écorce ou de roche tant j’aime participer à la beauté et à la magie de la Nature qui m’entoure. Mais là, j’étais absorbée par mes pensées…

Impossible de savoir où aller ; j’avais oublié ma boussole et ma carte et pas un pèlerin n’avait montré ses godasses ni son sac à dos depuis une bonne heure. J’étais bel et bien seule. Mon moral s’est donc accentué vers le bas, ajouté d’un soupçon de colère : il était déjà tard, j’étais loin de chez moi, perdue, et un train toutes les heures environ passait à la gare de Fontainebleau. 

Au pif, j’ai pressé le pas dans une direction et ai entamé une conversation avec mes Guides : « Est-ce que je vais enfin réussir à changer de vie et m’épanouir dans ce que j’aime ? », « Suis-je faite pour l’écriture ? », « Mes romans vont-ils me permettre de gagner ma vie, au moins en partie ? », etc… Bref, je voulais savoir si j’avais fait le bon choix et si mon intuition était juste. J’ai levé la tête vers les feuillages comme si j’attendais une réponse.

C’est à ce même instant, à quelques mètres devant moi, sur cette sente minuscule et sinueuse qui s’élançait à travers les rochers et sous les rayons du soleil que j’ai aperçu un petit carton blanc. Oui, gisant là au bon milieu des bois. Il était posé juste au centre d’un rai de lumière, faisant ressortir la blancheur immaculée du papier sur la terre sombre. Cà m’a sauté aux yeux. Impossible de le louper. Mais enfin, j’étais tellement agacée de m’être bêtement perdue que je n’ai lancé qu’un faible regard dans sa direction. Je l’ai dépassé en protestant que « les gens étaient dégueulasses »de laisser des papiers par terre, mais je ne l’ai pas ramassé pour autant (j’aurais pu ensuite le jeter dans une poubelle, çà ne me coûtait rien). Non. J’étais trop énervée. J’ai continué ma route quand soudain, je me suis figée sur place. Je ne pouvais plus avancer. J’étais comme… paralysée. Je pouvais faire des mouvements sans problème, mais quelque chose, une force étrange me disait « Ne va pas plus loin ».

Alors il s’est produit un truc complètement dingue. Une conversation s’est établie à l’intérieur de moi, comme si je me dédoublais. J’ai entendu une petite voix intérieure me dire de retourner prendre ce morceau de carton, mais j’ai refusé. Je lui ai répondu (tout haut) en soupirant que je n’avais pas le temps, qu’il était tard, qu’un train m’attendait, que j’étais fatiguée et que… Bref, je me suis irrévocablement opposée à mon Guide intérieur. Vue de l’autre côté, çà devait être assez comique… Je m’apprêtais donc à repartir, pied levé, puis à nouveau cette voix : « Va chercher ce carton ». Nouveau soupir. J’ai hésité un instant. Je me suis retournée, ai observé le petit rectangle de papier, sans tache, comme s’il attendait que je le saisisse. J’ai fait la moue et me suis dirigée la patte traînante vers ce truc blanc dont, finalement, je n’avais cure. Mais j’ai finis par obéir. Je me suis baissée et ai ramassé le bout de carton…

C’était un marque-page. Comme si l’on venait tout juste de le déposer, il n’avait aucune saleté et était aussi beau qu’il semblait neuf. Mais ce qui m’a surpris, c’est ce qu’il représentait : un épi de blé sur un fond d’aurore aux couleurs pastel. Un soleil naissant m’offrait son trésor ! Oui mais… cet épi de blé n’était pas comme les autres. Ce n’étaient pas des graines dorées par le soleil qui s’ouvraient à moi, non… C’étaient des livres ouverts !!! Oui. Des livres ouverts, de toutes les couleurs, qui se courbaient délicatement sous ce soleil levant. Et une légende affichait ceci : « La moisson est toujours bonne à la bibliothèque » !!!

J’ai alors regardé ce morceau de papier coloré dans ma main droite, puis la petite plume que j’avais ramassée plus tôt et que je tenais dans ma main gauche. D’un coup, tout s’est éclairé. J’avais la réponse à ma question. Oui, çà allait marcher et je pourrais vivre de « ma plume » !

J’ai éclaté en sanglots tout en remerciant mes Guides pour m’avoir offert ce merveilleux cadeau. »

 

3 – Le sentiment prédominant

Après avoir évoqué votre expérience, définissez le sentiment prédominant qui en ressort.

Mon exemple : le sentiment d’une « écriture inspirée par les Plans supérieurs ».

 

4 – Ma définition personnelle

Créez votre définition de la « Plume », liée à votre propre expérience et à vos propres ressentis.

Mon exemple : « la Plume est le message inspiré des Anges à retransmettre par écrit. »

 

5 – Ma situation actuelle 

Aujourd’hui, comment vivez-vous ce « sentiment prédominant » évoqué plus haut ? Quelle relation avez-vous avec lui, dans le positif et dans le négatif ?

Mon exemple : dans le positif, j’ai l’impression d’être guidée dans mes romans par des Êtres d’une autre dimension, mais je crois également que mes Guides angéliques m’incitent à poser noir sur blanc des enseignements, paroles de sagesse, anecdotes inspirantes ou encore récits fantastiques et initiatiques.

Dans le négatif, sans doute un manque de confiance en moi retarde considérablement l’action de finaliser mon premier roman pour l’envoyer chez des éditeurs.

 

6 – Les pistes sur lesquelles travailler

Prenez les points dominants de votre analyse, côté « ombre » et côté « lumière » et établissez-les comme « une faiblesse à transmuter » et « une force à développer ».

1 – COTE OMBRE : ma faiblesse à transmuter

Mon exemple : mon manque de confiance en mes talents d’écrivain.

 

2- COTE LUMIERE : ma force à développer

Mon exemple : une nouvelle opportunité d’exprimer mes talents et mes richesses intérieures pour apporter « du Bon, du Beau, du Vrai » à ce monde !

Et pour vous, que représente cette plume ?

 

 

Nathalie Fargin

Inspiratrice de solutions

http://www.imageetguidance.com

L’ANALYSE INTUITIVE : un support-image pour trouver toutes les réponses en vous !

J’accompagne les personnes soucieuses de leur bien-être en les invitant à plus de clarté et d’équilibre dans leur vie. Une question vous préoccupe ? Un approfondissement est nécessaire ? Mes guidances vous aideront à identifier rapidement les solutions à l’intérieur de vous, grâce à un processus d’auto-analyse ludique et spontané.

Vous offrir un regard meilleur sur vous-même, une confiance et une motivation renouvelée est mon voeu le plus cher.

Nathalie Fargin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s